Les Gianduia depuis 1865

Merci Napoléon

Les chocolats Gianduja sont originaires de Turin.

Leur histoire est inédite et remonte à Napoléon !

En 1806, le fameux empereur ferme toutes ses frontières aux importations. Ainsi, les denrées telles que le cacao deviennent rares. Les turinois ne se laissent pas impressionner et cherchent une solution pour diminuer leur consommation de cacao. Ils ont l’idée de rajouter au cacao jusqu’à 70% de noisettes locales grillées et hachées ! Il faut savoir que le Piémont regorge de bosquets de noisetiers et qu’ancestralement,  ils torrieffient la noisette.

Ils trouvent la recette excellente, goûteuse, crémeuse et décident de la poursuivre.

La commedia Dell'Arte

En 1865, ils nomment ce chocolat givu qui signifie « mégot de cigare » en Piémontais.

Ce nom change afin de devenir gianduitto, diminutif de Gianduiade, personnage célèbre de la commedia dell’arte, un symbole de la lutte pour l’indépendance.

La maison Caffarel a alors l’idée de faire distribuer ces chocolats pendant le carnaval par ce personnage. Les premières bouchées emballées dans du papier sont alors nées !

Le Gianduia 1865 Caffarel

Aujourd’hui, leur forme particulière en forme de prisme et leur emballage n’ont pas changé, c’est pourquoi vous pourrez lire sur chaque Gianduia “1865”, année de leur création.

Caffarel continue cette recette si populaire en suivant les méthodes traditionnelles remises au goût du jour.

Les chocolats Gianduja détiennent encore 28% de noisettes du Piémont IGP.

Fabrication des Gianduia

Les Gianduia 1865

Le Tiramisù aux Gianduia

L’histoire du Parmigiano Reggiano
Close Mon panier
Close Wishlist
Recently Viewed Close
Close

Close
Navigation
Catégories